Cartes poker : tout savoir sur les combinaisons possibles

19

Le poker fait partie de la grande famille des jeux de cartes qui comprend de nombreuses formules et variantes. C’est un jeu de combinaisons joué à entre plusieurs joueurs avec cinquante-deux cartes et des jetons qui représente l’argent à miser. Une combinaison représente une main de poker constituée de cinq cartes. Voici dans cet article les combinaisons possibles existantes. 

Quinte flush royale (Royal flush) et Quinte flush (Straight Flush)

La Quinte flush royale ou Royal flush est la plus forte combinaison possible au poker. La quinte flush royale est une combinaison d’une quinte à l’As et une couleur. Cette main de poker est constituée d’un As, d’un Roi, d’une Dame, d’un Valet et le 10 tous étant de la même couleur. Cependant, lorsque deux joueurs ont une Quinte flush royale, ils se partagent les gains. 

A découvrir également : Le training mask vous connaissez ?

Il y a aussi le Quinte flush ou Straight flush qui est une main ressemblante au Quinte flush royale. En effet, c’est une combinaison de cartes ayant une même couleur et sans As étant la plus forte carte. Ça peut être une combine de 9,8,7,6 et 5, tout de la même couleur. 

Ainsi, quand deux joueurs ont une Quinte flush, le joueur ayant la carte la plus forte du site remporte. Lorsque la main de poker est identique pour ces deux joueurs, ils se divisent les gains entre eux. 

A lire aussi : Comment fabriquer du désherbant avec du vinaigre blanc ?

Carré (Quad ou Four of a kind) et Full

Le Carré est une combinaison de quatre cartes de même rang comme quatre As ou quatre Valets. Cependant, quand deux joueurs détiennent un carré, c’est celui qui détient la plus forte carte qui gagne. Lorsque les deux joueurs ont le même carré, c’est celui qui a la cinquième carte la plus forte remporte les gains. Il est appelé acolyte. 

 

La combinaison appelée Full est un assemblage de trois cartes de même rang avec deux autres cartes de même rang. Cela peut être une combine de trois Rois et de deux 10 ou une combine de trois 4 et de deux As. 

Ainsi, quand deux joueurs ont le Full, c’est celui qui détient les trois cartes du même rang la plus forte gagne. Dans les deux exemples précédents, celui qui détient les trois Rois remporte. 

Couleur (Flush) et Quinte (Suite, Séquence ou Straight)

La combinaison Couleur est une main composée de cinq cartes toutes étant de la même couleur. Ça peut être une combinaison de cinq piques, cinq trèfles, cinq carreaux ou cinq cœurs. 

En effet, lorsque deux joueurs ou plus ont une même couleur, le joueur ayant la carte la plus forte gagne la main. Cependant, si deux mains ont la même carte la plus forte, la seconde carte la plus forte détermine le gagnant. 

Quant au Quinte, c’est une combinaison de cinq cartes qui forment une suite numérique sous la forme de 6, 5, 4, 3 et 2. Quand deux ou plus de joueurs ont une Quinte, celui qui détient la plus forte carte remporte. De plus, si deux joueurs ont la même carte la plus forte, ils partagent les gains. 

En effet, l’As peut-être la plus forte ou la plus faible carte. C’est le cas pour une combinaison de As, Roi, Dame, Valet ,10 ou une combinaison de As, 2, 3, 4, 5. L’As est la seule carte utilisée de cette manière. 

Brelan (Set, Trips ou Three if kind) et Deux paires (Two pair)

La combinaison Brelan est un assemblage de trois cartes de la même valeur comme trois Valets ou trois 8. En effet, si deux joueurs détiennent un Brelan, le joueur ayant le Brelan de valeur élevée gagne la main. Par contre, si deux joueurs ont le même Brelan, le joueur avant la quatrième carte la plus forte remporte. 

La main de poker Deux paires est une combinaison de deux paires comme deux 10 et deux 6. Ainsi, lorsque deux joueurs ont deux paires, le joueur avec la plus forte paire l’emporte. Mais si les deux paires sont les mêmes pour les deux joueurs, celui dont l’acolyte est plus fort gagne. 

Le poker est un jeu consistant à remporter des jetons des adversaires en constituant la plus forte combinaison de cinq cartes. Il y a plusieurs combinaisons gagnantes possibles dont les précédentes citées.