Zoom sur les tests d’évaluation cosmétique in vitro

L’efficacité d’un produit, sa stabilité et son innocuité demandent des tests préalables avant leur distribution sur le marché. En tant que fabricant, vous êtes appelé à assurer la sécurité des consommateurs et avoir la certitude que votre offre ne présente aucun danger. Tout produit qui ne respecte pas les critères peut être retiré du marché par l’ANSM (agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) pour protéger les utilisateurs. On distingue plusieurs types de test qui permettent d’évaluer la toxicité des produits et leur niveau de protection après utilisation.

Les tests de conservation

Contrairement à certains produits, les gammes cosmétiques sont gardées pendant des semaines voire des mois. Ainsi, le niveau de conservation doit être à la hauteur pour éviter les éventuelles infections. Avec ce test, la formule cosmétique sera évaluée pour savoir si le système conservateur est efficace ou pas. Cette évaluation sera faite à différents intervalles de temps pour pouvoir dénombrer les levures, les bactéries et les moisissures présentes. L’analyse microbiologique va ainsi déterminer la qualité de conservation et la durabilité du produit.

Les tests d’innocuité

L’un des tests les plus importants de cette évaluation est le test d’irritation cutanée. C’est une application qui consiste à évaluer l’éventuelle présence des réactions cutanées pour permettre au fabricant de trouver des mesures de prévention. Il est généralement suivi d’un test de sensibilisation qui permet de déterminer la réaction du produit sur la peau du consommateur.

Il se fait en trois étapes, dont la phase d’induction qui va durer 3 semaines. La deuxième phase durera deux semaines et sera seulement uniquement consacrée au repos. Il y aura enfin la phase déclenchant qui va indiquer l’effet sensibilisant du produit. On a également le test de phototoxicité qui permet de connaître l’efficacité uva du produit lorsqu’il est exposé au soleil.

Les tests d’efficacité

Si vous voulez lancer un produit cosmétique sur le marché, ces tests vous permettront de mettre en valeur ses propriétés et de justifier son efficacité. Vous aurez le privilège de prouver toutes les allégations affichées, ce qui vous permettra de gagner la confiance des consommateurs et celle de l’ANSM.

L’effet hydratant du produit sera testé pour savoir s’il garantit à l’utilisateur des résultats efficaces. Les effets anti-âges seront aussi testés de même que ceux des traitements amincissants. S’il s’agit d’une crème, des tests spécifiques seront menés pour évaluer les effets tenseurs, tonifiants et amincissent ainsi que son efficacité uva.

Les commentaires sont fermés