Comment les monte-escaliers peuvent-ils améliorer l’accessibilité des bâtiments publics et privés ?

648

L’accessibilité est devenue un sujet important au cœur de notre société. Aujourd’hui, il est impensable qu’un édifice public ne possède pas de solutions adaptées pour les personnes à mobilité réduite. Une des plus efficaces est l’installation d’un monte-escaliers. Celui-ci est tout aussi utile dans une maison privée, lorsque des seniors y vivent. Voici une explication du monte-escaliers et de l’aide qu’il apporte aux personnes à l’intérieur de tout type de bâtiment.

Qu’est-ce qu’un monte-escaliers et comment fonctionne-t-il ?

Le monte-escalier, aussi connu sous le nom de monte personne, est un siège installé près du mur et qui se déplace sur un rail. Il permet à la personne qui s’assoit dessus d’accéder à l’étage ou de parvenir à l’entrée d’un bâtiment lorsque celui-ci possède des marches à l’avant. Il sert dans toute situation où un individu est incapable de les gravir par lui-même.

A lire aussi : Comment choisir son PC industriel ?

De manière générale, les monte-escaliers sont actionnés par un moteur électrique se trouvant sous le siège. Celui-ci se déplace sur un rail utilisant une crémaillère. C’est la roue d’engrenage qui passe sur celle-ci qui permet au monte-escalier de monter et de descendre tout au long de l’escalier. De plus, le fauteuil est équipé d’une ceinture de sécurité et d’un frein qui garantit à son utilisateur de s’y déplacer en toute sécurité et de mettre en pause son mouvement immédiatement, si une urgence se produisait.

Le monte-escaliers dans les bâtiments publics

Le monte-escaliers permet d’améliorer l’inclusivité dans les bâtiments publics, en les rendant plus accessibles aux personnes ayant des difficultés ou étant incapables de monter et de descendre les escaliers. Ce concept est au centre de notre société, alors que l’on pose des gestes positifs en direction des personnes les plus fragiles ou faisant partie de minorités. D’ailleurs, certaines aides financières peuvent être disponibles pour aider à financer l’installation de tels dispositifs dans les bâtiments publics, et ce, dans le but de créer des espaces plus inclusifs.

A découvrir également : Cryptomonnaies : qu’est-ce qu’un wallet ?

Le monte-escaliers dans les édifices privés

Il est de plus en plus fréquent de trouver des monte-escaliers dans les maisons privées. En effet, les seniors qui préfèrent continuer à vivre dans leur maison au lieu de quitter pour un EHPAD (maison de retraite médicalisée) ou pour une maison de retraite normale font installer un monte-personne dans leur maison afin d’éviter tout risque de chute. En effet, un tel incident pourrait leur causer de sérieux ennuis de santé lorsqu’ils atteignent un certain âge. C’est souvent une méthode préventive, mais qui finit par devenir une nécessité au fil des ans.

Empêcher une personne âgée d’accéder à l’étage pourrait alors lui causer un tort psychologique, particulièrement si sa chambre se trouvait à cet endroit précédemment. Ce peut être le cas si un accident ou une maladie est venu l’empêcher de pouvoir se déplacer par ses propres moyens. Avec l’aide du monte-escalier, il bénéficiera d’une mobilité et d’une indépendance accrues, ce qui lui évitera de se sentir comme un fardeau pour ceux qui l’accompagnent dans la vie de tous les jours. Dans tous les cas, cet ajout à la maison apportera une sécurité physique et un soutien psychologique à ceux qui doivent l’utiliser pour se déplacer d’un étage à l’autre.