Quels sont les effets secondaires de la cigarette électronique ?

105

La cigarette électronique se substitue la cigarette classique en raison de tous les dangers causés par cette dernière. Elle génère un aérosol inhalé et produit de la vapeur. Cette dernière, contenant ou non de la nicotine, est généralement aromatisée selon le goût du vapoteur. Si la consommation de la cigarette électronique se répand, c’est parce que sa vapeur est dépourvue de goudrons et de monoxyde de carbone. Cependant, des pays comme le Brésil et l’Inde proscrivent sa commercialisation. Quels peuvent être alors les effets secondaires de la cigarette électronique ? Éléments de réponse.

Les vertiges

Tout comme la cigarette traditionnelle, la cigarette électronique peut être à l’origine des vertiges chez le consommateur. Cela se remarque très souvent chez les débutants qui font leur initiation à la vaporette. En effet, les vertiges ne proviennent pas du vapotage, mais plutôt de la nicotine. Cela étant, lorsque le taux de nicotine dans la cigarette n’est pas adapté au consommateur, il y a de fortes chances qu’il ait la tête qui tourne.

A lire également : Où trouver de l’aloe vera en plante ?

Le mal de gorge

La consommation de la cigarette électronique peut aussi causer un mal de gorge. Il peut aussi s’agir d’une démangeaison de gorge. Le problème varie d’un consommateur à un autre. Quoi qu’il en soit, l’origine de ce mal n’est pas statique. Ainsi, un mal de gorge peut être provoqué soit par la nicotine soit par les arômes. Le propylène glycol et la résistance employée notamment dans le clearomiseur peuvent aussi entraîner un mal de gorge. Cependant, des études ont révélé que le mal de gorge provient généralement de la teneur nicotine. Ainsi, lorsque la cigarette électronique a une forte teneur en nicotine, elle peut engendrer un mal de gorge. La gravité du mal peut provenir du fait que la nicotine soit mélangée à un niveau élevé de propylène glycol.

La toux

La toux est un autre effet secondaire de la cigarette électronique. Elle se remarque très souvent chez les vapoteurs débutants notamment les vapo-fumeurs ou les anciens fumeurs. En effet, ces derniers, habitués à la consommation de la cigarette traditionnelle, éprouvent de la difficulté lorsqu’ils commencent à vapoter. La toux survenue peut durer une dizaine de jours avant de disparaître. Toutefois, une toux persistante peut être causée soit par l’avalanche de vapeur soit par un changement de matériel. À cet effet, il faut préciser qu’il existe plusieurs modèles de cigarettes électroniques qui varient selon leur puissance.

Lire également : Le cannabidiol : une substance sans danger ?

Les maux de tête

La plupart des consommateurs de la cigarette électrique ayant cessé de fumer ressentent des maux après chaque vapotage. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la cigarette classique ne comporte pas seulement de la nicotine. Elle se compose d’autres alcaloïdes qui ont un effet physiologique sur les consommateurs. Cela étant, lorsque ces derniers arrêtent de fumer, cela pourrait leur provoquer des maux de tête réguliers.

C’est pour cette raison que les nouveaux vapoteurs notamment les anciens fumeurs se gavent d’autres produits chimiques. Ce sevrage leur donne le temps d’adapter leur organisme à la cigarette électronique. Cependant, les maux de tête persistants sont également causés par la déshydratation, c’est-à-dire une bouche trop sèche. La déshydratation quant à elle provient des effets asséchant du propylène glycol.

La perte de poids

De nombreux consommateurs estiment que la cigarette électronique est une solution pour perdre du poids, ce qui n’est pas vrai. En effet, plusieurs études ont montré que la nicotine dans le corps brûlerait près de 200 calories journellement. De plus, cette substance participe à l’augmentation du taux de glycémie dans le sang humain. C’est pour cela qu’à force de consommer de la cigarette électronique, les vapoteurs ont moins faim, d’où la perte de leur poids.

La perte de goût

La perte de goût est un autre effet secondaire issu de la cigarette électronique. Encore appelée agueusie, cette perte est causée par une métamorphose des papilles gustatives. En effet, ces dernières perdent leur capacité à distinguer les goûts. Elles sont donc plus aptes à transmettre au cerveau des signaux de saveur.

Il convient de retenir que la consommation de la cigarette électronique expose le consommateur à d’énormes risques. Même si elle constitue une alternative à la cigarette, elle ne donne pas la garantie d’être parfaite. En dehors de ces effets secondaires relevés, on peut lier les douleurs thoraciques et les problèmes gastriques chez à un consommateur à la prise de l’e-cig.