Vente d’appartement : faut-il faire un diagnostic immobilier ?

19

Le diagnostic immobilier permet de contrôler l’État d’un bien. En effet, depuis la loi Carrez, il est devenu important de réaliser le diagnostic immobilier avant de vendre pu de mettre son logement en location. Ce faisant, le futur acquéreur connaît alors les caractéristiques du logement qu’il projette d’intégrer. Il y va de la sécurité de l’acquéreur et cela peut lui éviter de grandes dépenses futures. À cet effet, sachez qu’il y a une dizaine de diagnostics obligatoires à réaliser dans le cas de la vente d’un logement. Est-il obligatoire de faire un diagnostic immobilier lors d’une vente d’appartement ?

Diagnostic immobilier, de quoi est-il réellement question ?

Le diagnostic immobilier est un bilan concernant l’état général d’un bien immobilier. De ce fait, il doit obligatoirement être réalisé lors de la vente d’appartement. Le présent diagnostic vise à éviter les mauvaises surprises que l’acquéreur pourrait rencontrer après la signature d’achat. Dès lors, l’acquéreur ne dépensera plus dans des travaux imprévus au budget de départ et se retrouvera dans une maison toute sécurisée. En effet, avec le diagnostic immobilier, les risques liés aux maladies dues à la vétusté des logements ne sont plus d’actualité. Tous les diagnostics à réaliser dans le compte du diagnostic immobilier sont regroupés dans le DDT (Dossier de Diagnostic Technique). Avant la vente immobilière, vous devez alors faire réaliser ce diagnostic immobilier par un professionnel comme Diag Immo. Précisément, cela doit être fait avant la signature de l’acte de vente.

A lire en complément : Cambriolage durant les vacances : les erreurs à ne pas commettre dans le Val-d’Oise

Quels sont les diagnostics obligatoires à réaliser dans le cadre d’une vente d’appartement ?

Pour une vente d’appartement, vous avez une dizaine de diagnostics immobiliers obligatoire à réaliser. Vous aurez alors à réaliser le diagnostic loi Carrez qui renvoie à identifier la superficie de votre logement dont la hauteur excède les 1m80. Ensuite, vous ferez le diagnostic de performance énergétique pour que le futur acquéreur ne soit pas surpris après par la consommation énergétique de votre maison. Il sera aussi fait le diagnostic plomb pour les maisons construites avant le premier janvier 1949. Outre cela, vous ferez le diagnostic amiante si l’appartement mis en vente a obtenu son permis de construit avant le 1er juillet 1997.

A lire également : Profitez des services à domicile pour entretenir votre habitat

Il sera également fait le diagnostic termites si votre appartement se trouve dans une zone où il y a eu publication d’un arrêté préfectoral. Vous aurez aussi à faire le diagnostic gaz et d’électricité si votre installation de gaz ou d’électricité a déjà plus de 15 ans. Il faut noter que le diagnostic gaz ou d’électricité ont une durée de validité de 36 mois. En outre, vous devez faire le diagnostic d’état des risques et pollutions. Il informe l’acheteur sur les risques qu’il encoure en s’installant dans la zone envisagée. Il s’agit principalement des risques lies aux catastrophes naturelles. Ce dernier est valable pour 6 mois. En dehors de ça, il y a le diagnostic assainissement non collectif. Ce diagnostic concerne les maisons qui ne sont pas raccordées à l’égout. Il y a également le diagnostic mérule que vous pouvez être amené à faire. Avec tous ces diagnostics, l’acquéreur se sentira à son aise dans sa nouvelle maison et ne fera donc plus les grands travaux de rénovation.