Comment couper une orchidée ?

33
Comment couper une orchidée

La taille de l’orchidée figure parmi les étapes essentielles de l’entretien de cette plante. C’est en réalité ce qui lui permet de rester en bonne santé et de faciliter sa floraison. Lorsqu’on taille des variétés comme le Phalaenopsis, vous pourrez avoir une seconde fleur à partir de la hampe florale. Toutefois, il faut savoir comment s’y prendre.

Les prérequis

Pour tailler une orchidée, il faut prendre le soin de stériliser le matériel. En effet, cette plante est très fragile et peut rapidement être infectée suite aux bactéries transmises par un accessoire contenant des microbes. Par exemple, un sécateur infecté par une autre plante peut impacter sur la floraison et la longévité de l’orchidée.

A voir aussi : CoolMove : l’application mobile pour ne rien rater de votre déménagement

Vous devez donc tremper le matériel de coupe dans de l’alcool pendant au moins 30 secondes. Ensuite, laissez sécher pendant quelques minutes.

Inspecter la plante

Avant de couper l’orchidée, il est conseillé de prendre le temps de l’examiner. Cela permettra de savoir si elle peut supporter la coupe. Si vous remarquez que le feuillage de l’orchidée est brun, jaune, mou ou sec, alors cela signifie qu’elle est trop fragile pour être taillée. Cependant si le feuillage est vert, brillant et ferme, alors cela veut dire que vous pouvez procéder à la taille.

A lire en complément : Tout savoir sur l’ouverture d’un mur porteur

Les différentes méthodes pour tailler une orchidée

une orchidée

On distingue trois solutions pour couper une orchidée.

Méthode 1

La première solution de coupe consiste à découper la hampe florale fanée au niveau de la base. Cela permet d’éliminer ainsi les tiges nues et inesthétiques. Cette méthode est plus avantageuse pour l’orchidée en pot à la maison.

Toutefois, avec cette méthode, il ne pourra plus y avoir de nombreuses floraisons. En effet, la fleur aura beaucoup plus de temps à bourgeonner de nouveau. Dans tous les cas, il s’agit d’une solution efficace, surtout si vous souhaitez vous débarrasser des tiges nues. C’est aussi une manière de laisser la plante reposer pendant quelques temps.

Méthode 2

La méthode inverse consiste à ne rien couper. Vous devez tout simplement laisser les deux tiges nues de l’orchidée pendant des mois, ou des années. De ce fait, la plante pourra bourgeonner de nouveau au bout de la hampe florale et faire apparaitre de nouvelles fleurs. Cependant, les zones des tiges qui ont déjà eu à fleurir resteront nues pour toujours.

Méthode 3

La dernière solution pour couper les orchidées consiste à associer les deux premières méthodes. Elle convient le plus souvent aux orchidées en pot. Lorsqu’il n’y a plus de fleur sur la hampe florale ou que la tige est nue, vous pouvez la couper sous l’emplacement de la fleur la plus basse, au niveau de la partie supérieure du nœud. Grâce à cela, la fleur pourra refleurir au même endroit ou faire apparaitre un bourgeon sur un nœud plus bas.

Lorsqu’il s’agit de la variété Phalaenopsis qui est la plus courante, il faut couper la tige entre le 2e et le 3e nœud, en commençant vers le bas. Mais, si la plante compte 6 nœuds, vous pouvez la tailler au 5e. Pour les autres variétés d’orchidée, elles doivent être taillées à partir de 2 ou 3 cm en commençant par la base.

La taille de l’orchidée est une tâche complexe à ne pas prendre à la légère. Pensez à vous renseigner sur les principes de taille pour chaque variété.