Immobilier : 5 conseils d’expert pour réussir avec brio votre investissement locatif

15

Vous êtes désireux d’investir dans l’immobilier locatif. Cette démarche va vous demander une grande réflexion, car elle n’est pas anodine. En lisant ces 5 conseils d’expert en immobilier, votre but à atteindre n’en sera que plus aisé.

Primo : fixez vos objectifs immobiliers

Avant de démarrer votre projet d’investissement locatif immobilier, pensez à vous fixer un objectif clair et précis. Tout d’abord, posez-vous la question de savoir pourquoi vous voulez investir financièrement dans l’immobilier locatif. Il se peut que vous le fassiez seulement pour acquérir un revenu complémentaire grâce au loyer perçu chaque mois. Vous pouvez aussi avoir en point de mire l’envie d’obtenir un patrimoine à léguer à votre descendance.

A lire également : Quelle serrure installer pour renforcer la sécurité de votre habitat ?

Secundo : désignez le lieu idéal du logement

Pour le lieu du logement dans lequel vous allez investir, privilégiez des endroits stratégiques. Pour cela, mettez-vous à la place de la personne qui désire louer votre appartement. Est-ce que ce quartier est calme ? Les transports en commun sont-ils à proximité ? Les commerces et les écoles sont-ils proches de mon futur logement ? En vous posant ces questions, vous aurez plus de facilité à trouver des opportunités locatives clé en main.

Tertio : déterminez sa superficie

Que ce soit un petit ou un grand logement locatif, ils auront chacun des avantages et des inconvénients. Pour les petites surfaces comme un studio, votre rentabilité sera plus importante. Par contre, ce type de logement ayant un turn-over très élevé, le coût de remise en état sera plus important. Concernant les grandes surfaces comme un T4 ou une petite maison de ville, une même famille pourra vous être fidèle durant de longues années. Le point faible est que le retour sur investissement sera plus long.

A lire également : Focus sur le chauffage au fioul

Quarto : optez pour un logement neuf ou ancien

Pour votre logement locatif, 2 options s’offrent à vous comme :

  • le logement neuf : étant construit avec des matériaux de dernière génération, vous n’aurez quasiment pas de gros travaux à effectuer durant les 10 premières années. Pour réaliser des économies non négligeables, une réduction d’impôt vous sera accordée grâce à la loi Pinel. Les frais de notaire vous coûteront entre 2 et 3 % du prix d’achat de votre logement ;
  • le logement ancien : ce type de logement sera plus rentable qu’un neuf, car son montant à l’achat sera moins élevé pour une superficie équivalente. Vous pourrez en disposer immédiatement et à des emplacements plus varier qu’un logement neuf. Par contre, certains travaux pourront être nécessaires avant de louer votre logement locatif, donc des frais supplémentaires.

Quinto : choisissez un logement vide ou meublé

Le choix est souvent difficile entre un logement locatif vide ou meublé. Voici leurs différences :

  • le logement vide : à cause de ces loyers généralement moins élevés, entre 15 % et 30 % de moins qu’un logement meublé, il sera moins rentable. De plus, un taux d’imposition de plus de 60 % peut vous être appliqué. Néanmoins, ce type de logement vide vous offre une plus grande sécurité au niveau de la perception des loyers. Cet avantage est dû au bail d’une durée minimale de 3 ans renouvelables signé par le locataire ;
  • le logement meublé : étant aménagé de plusieurs équipements pour le locataire comme de l’électroménager, du mobilier ou bien de la literie, son loyer sera logiquement plus élevé. Votre rentabilité brute sera de plus de 7 % par rapport à un logement vide. La faiblesse de ce type de logement est qu’il vous coûtera des frais supplémentaires d’entretien, du fait d’un turn-over important. Côté fiscalité, elle vous sera plus favorable, car vos revenus perçus des loyers seront considérés comme des BIC.

Peu importe votre choix pour votre investissement locatif, n’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels de l’immobilier.