Xavier Giocanti, promoteur et dirigeant de Résiliance : « Après le MIF 68, bientôt le Foresta »

En ce moment, le projet du MIF 68 est bien avancé et son ambition est claire : devenir le plus gros marché de grossiste du sud de l’Europe. La pose du premier conteneur a eu lieu le vendredi 10 février 2017. La cérémonie a été une très belle occasion pour Xavier Giocanti, le promoteur du projet de se prononcer sur l’importance du projet.

Un projet à la hauteur de la ville

C’est le promoteur et investisseur immobilier marseillais, Xavier Giocanti, qui est à l’origine de du projet Marseille International Fashion 68. Une opération qui va bientôt voir le jour et qui va sans doute la plaque tournante du commerce du textile dans la zone. Il s’agit d’un ouvrage qui se distingue par son originalité, car il sera conçu avec des conteneurs qui vont accueillir plus de 200 commerçants chinois. Au total, ce projet va créer pas moins de 600 emplois. L’inauguration de l’enceinte est prévue pour le mois de juin. Xavier Giocanti a tenu à préciser que ce projet s’inscrivait dans une dynamique globale de revitalisation du marché textile dans le sud de la France. Il entend aussi donner un nouveau souffle à une zone longtemps oubliée dans les projets commerciaux de la ville.

Les Chinois vont faire leur marché à Marseille

Cela faisait quelques années que les Chinois envisageaient d’investir sur le marché français. À travers la création du MIF68, c’est non seulement la France, mais plutôt toute l’Europe qui sera concernée. En effet, ce projet est situé à quelques encablures du port de la ville et ceci aura pour avantage de faciliter les exportations dans d’autres villes européennes. C’est sans doute ce qu’ont compris Xavier Giocanti et les autres promoteurs de ce projet.

Xavier Giocanti : une vision pour Marseille

Après avoir été pressenti pour racheter le club phocéen, Xavier Giocanti, le compagnon de Christine Lagarde, a une tout autre vision pour la ville de Marseille, celle de redynamiser son économie. Avec le projet du MIF 68, il entend donner un nouveau soufre à un secteur qui connait une nette embellie depuis quelques années. La preuve, de plus en plus de stylistes se distinguent chaque année dans la ville phocéenne. Aujourd’hui, son projet avance à grands pas et d’autres sont en cours d’étude. On savait qu’il était plus intéressé par les affaires que par le football.

Les commentaires sont fermés