Le ginseng, la plante aux nombreuses vertus

46

Le ginseng est utilisé depuis des siècles dans le traitement de diverses maladies. Aphrodisiaque, tonifiante, anti-inflammatoire, stimulatrice du système immunitaire, c'est un remède qui se révèle comme étant presque universel. Mais comme ses bienfaits ne s'arrêtent pas là, l'huile issue de la macération des racines de ginseng peut aussi s'utiliser en massage pour tonifier les muscles et soulager les symptômes grippaux.

Le ginseng serait-il une potion magique ?

Notre organisme est souvent mis à mal surtout en hiver avec la succession des rhumes, de la gastro-entérite et autres épidémies virales, notre système immunitaire s'en trouve perturbé. Rien de tel qu'une bonne tisane de racines de ginseng, tous les soirs sur une courte durée afin de combattre la fatigue. Attention, toutefois, de ne pas en consommer à trop forte dose, il peut provoquer des insomnies. Les vitamines contenues dans le ginseng aident à mieux se concentrer, redonnent de la vitalité. Cette plante est très efficace après une période de convalescence, elle permet de retrouver l'énergie. Il est aussi utilisé pour stimuler partiellement ses capacités physiques. C'est un aphrodisiaque puissant, il lutte contre les troubles de l'érection, il permet de développer la masse musculaire.

L'histoire du ginseng

Il  est très connu dans la médecine traditionnelle chinoise pour ses propriétés pharmaceutiques, énergisante, aphrodisiaque et équilibrante. C'est une des plantes les plus célèbres, les Chinois la considèrent comme étant un remède contre de nombreux maux. Le ginseng est aussi appelé racine de vie ou racine d'immortalité. En Asie, il est décrit comme une plante particulièrement puissante. Il renferme plus d'une centaine de nutriments, des oligo-éléments, des enzymes, des vitamines, des sels minéraux. La légende raconte même que Louis XIV en aurait consommé jusqu'à la fin de sa vie. Si le ginseng ne présente pas de toxicité connue, attention à ne pas en abuser. Sa consommation à trop forte dose pourrait entraîner des effets secondaires.