Étudiants en médecine : des aides financières considérables accordées dans le département de l’Allier

19

Certaines régions de France font face à d’importants déserts médicaux. En effet, il faut parfois rouler sur des kilomètres pour avoir une consultation avec un médecin traitant. Et justement, le département de l’Allier ne fait pas exception à la règle. Alors pour faire face, les collectivités locales ont décidé de réagir en proposant notamment, de nombreuses aides financières à destination des étudiants en médecine.

Un important soutien financier

D’un côté, il est connu que les étudiants en médecine peinent à boucler leurs fins de mois avec de maigres revenus. De l’autre, le département de l’Allier fait face à d’importants déserts médicaux et tente de réagir. Entre les deux, les collectivités locales ont donc l’idée de proposer de nombreuses aides financières pour un étudiant en médecine.

A voir aussi : Le diagnostic des allergies chez les enfants est souvent tardif

Par exemple, pour tous les élèves en deuxième année de médecine ou d’odontologie, ce sera une allocation mensuelle de 1200 € bruts qui sera distribuée jusqu’à la fin de leurs études. En contrepartie, les étudiants s’engagent à exercer sur des zones d’actions prioritaires. Par ailleurs, la région propose de compléter ce revenu avec une bourse à hauteur de 300 € par mois pendant deux ans pour que les futurs praticiens s’installent en Auvergne Rhône-Alpes. Enfin, une aide forfaitaire pour les stages peut également être distribuée à hauteur de 130 € par mois s’il est effectué dans l’un des déserts médicaux du territoire.

Un accompagnement pour s’installer en libéral

Outre une aide financière distribuée aux étudiants en médecine, le département de l’Allier a également mis en place un soutien financier à destination des médecins qui veulent s’installer en libéral. Par exemple, pendant deux ans, ils pourront recevoir une rémunération de 6900 € bruts par mois s’ils consentent à s’installer dans une zone en demande. Par ailleurs, le contrat d’aide à l’installation des médecins propose une aide forfaitaire de 50 000 €, versée en deux fois pour aider à l’installation et au début de l’exercice.

Lire également : La carte de rendez-vous, l’accessoire indispensable pour les médecins

Enfin, il faut savoir que pour une création d’entreprise ou une reprise, c’est un département qui bénéficie de certaines zones de revitalisation rurale. À savoir que cela ouvre à une exonération totale des bénéfices pendant cinq ans pour lancer son activité.