Bérangère Dautun : biographie de l’actrice française (pensionnaire de la Comédie-Française)

65
Dautun biographie de l'actrice française (pensionnaire de la Comédie-Française)

Née le 10 mai 1939 en France, Bérangère Dautun de son vrai nom Bérengère Marie Gaudens-Cabrol est une actrice de nationalité française. Elle a été admise à la Comédie française en 1964 et ensuite sociétaire entre 1972 et 1997. Elle est mariée au professeur Cabrol depuis 1998, c’est ce qui explique certainement la présence de ce nom dans son véritable patronyme.

Pour l’ensemble de ses œuvres et surtout de son apport à la culture, elle va recevoir en 1998, le titre de commandeur des arts et de la culture sur proposition de du ministre de la culture de l’époque, madame Catherine Trautman. Elle va ensuite être faite officie de la légion d’honneur le 30 janvier de l’année 2008. Dans ce numéro spécial, nous vous présentons la vie et le parcours professionnel de celle qui en juillet 1961, a reçu le premier prix du Conservatoire national d’art dramatique.

A découvrir également : Niger, Areva, Aqmi : qui est l'otage de qui ?

Bérangère Dautun : une actrice au talent exceptionnel

Bérangère Dautun va faire sin entrée à la Comédie française le 1er janvier 1964 et va y rester jusqu’à son départ le 31 décembre 1997. 8 ans après son entrée dans cette prestigieuse institution, cette pensionnaire de la Comédie-Française va devenir sociétaire à compter du 1er janvier 1972. Elle va garder ce statut de sociétaire pendant 25 ans.

Plus tard en 2009, elle va prendre la décision de se lancer à son propre compte en créant sa propre compagnie baptisée la « Titan-Berengère Dautun ». Tout au long de sa carrière, elle va s’illustrer dans plusieurs pièces et faire ainsi étalage de tout sin talent d’actrice. C’est ainsi que la grand public a pu la voir dans plusieurs pièces aux thématiques variés.

A voir aussi : L'efficacité du rachat de prêts pour des finances équilibrées

Bérangère Dautun et son répertoire d’interprétations au théâtre

C’est ainsi qu’elle va interpréter « Cyrano de Bergerac » d’Edmond Rostand mise en scène par le réalisateur Jacques Charon en 1964. Un an plus tard en 1965, elle va interpréter la pièce de Shakespeare baptisée « Le songe d’une nuit d’été » mise en scène par Jacques Fabbri et les pièces intitulées « Suréna » de Corneille et « L’Orphelin de la Chine » toujours la même année. En 1966, elle va jouer dans le « Le voyage de Thésée de Georges Neveux » ; puis en 1969 dans « Polyeucte » de Corneille. En 1970, elle va à nouveau s’illustrer dans « Dom Juan » de Molière ou encore « L’impromptu de Versailles’ toujours de Molière.

On va la voir à l’œuvre dans la pièce « Antigone » de Bertolt Brecht en 1972, « Le fil à la patte » de Georges  Feydeau en 1973, la « Célestine » de Fernando Rojas en 1975, « Iphigénie en Aulide » de Racine en 1976, « Britannicus » de Racine en 1978. Elle avoir une carrière au théâtre particulièrement chargée avec au moins une apparition sur scène entre 1979 et 1997 qui est sa dernière année à la Comédie Française.

Dautun biographie de l'actrice française (pensionnaire de la Comédie-Française)

En cette année, elle va interpréter « La vie parisienne » de Jacques Offenbach mise en scène par le réalisateur Daniel Mesquich. Elle Va également jouer en dehors la Comédie Française des pièces comme « Jean de la lune » de Marcel Achard en 1960, ou « La guerre de Troie n’aura pas lieu » de Jean Giraudoux en 1068 ou encore le « Roi se meurt » d’Eugène ionesco en 1974.

Bérangère Dautun : une filmographie exceptionnelle

Parallèlement à sa carrière sur les planches, Bérangère Dautun va également s’illustrer dans le domaine du cinéma. On note tout particulièrement ses apparitions dans les films tels que : « Le vrai mystère de la passion » de Louis Dalmas en 1963 ; « Le Roi d’Ys » d’Alan Boudet en 1966 ; « Le crime de David Levinstein » d’André Charpak en 1967 ; «La carte du tendre » de Jean-Pierre Roux en 1968 ; « Les patates » de Claude Autant-Lara de 1969 ; « Le Tricorne » de Jean-Pierre Roux en 1970 ; le 12ième épisode de la série « La Ligne de démarcation » en 1973 ; « Valérie » de François Dupont-Midy en 1974 ; « Quand l’amour vient…faut qu’on va » d’Hervé Basle en 1976 ; « Blue jeans » de Hugues Burin en 1977 ; « L’affaire Prince » de Maurice Fryland en 1978 ; « Le profilage » de Julien Despaux en 2017 et plus récemment « Lupin » en 2021.

Qui est le mari de Bérangère Dautun ?

Bérangère Dautun  est marié à Emile Christian Cabrol qui est un imminent chirurgien cardiaque français. Il est très célèbre en Europe pour avoir réalisé la première transplantation de cœur à l’hôpital Pitié-Salpêtrière en 1968.

Il est né  le 16 septembre 1925 dans la localité de Chezy-sur-Marne, une région du Nord de la France. Il va être marié à Bérangère Dautun entre 1998 et 2017, année à laquelle il décède (exactement le 16 juin). Nous n’avons pas plus d’informations sur les circonstances de leur rencontre et même de leur mariage. Nous n’en savons guère davantage sur leur famille, toutes ces infos restent encore à éclaircir.

Il faut dire que connaître la vie privée des célébrités, quelques soit leur secteur d’activité, est loin d’être une tâche facile. Même si cela plairait à leurs fans de savoir un peu plus sur eux, les stars par contre font tout pour rester discret dans leur intimité. Néanmoins, cet article vous dit un peu plus sur la célèbre actrice.