Les hommes recherchent une chemise made in France

25

On assiste aujourd’hui à un réel engouement pour la fabrication française. De plus en plus de personnes choisissent des produits, des vêtements, des chaussures avec une telle provenance. L’habillement ne devrait pas connaître la crise pourtant la plus grande majorité des acteurs de ce secteur ont choisi de délocaliser leur production. Quelques irréductibles continuent malgré tout à fabriquer une chemise made in France, des pulls, des manteaux… Dans notre pays, les hommes achètent en moyenne plus de 40 millions de chemises par an.

Comment acheter une chemise française ?

Il faut prendre en compte avant cet achat la provenance puis la qualité du tissu. La chemise est portée en contact avec la peau, elle doit être confortable, agréable avec un toucher soyeux. La chemise fait partie des pièces essentielles du dressing masculin. Pour un maximum de qualité, il faut un titrage de 140 (ce qui signifie qu’il doit y avoir plus de 140 fils dans une livre de tissu). La dernière boutonnière doit être horizontale, ce qui permet d’atténuer les frottements lorsque l’on retire la chemise. La composition des boutons a également son importance, ceux en plastique tiendront moins longtemps que ceux en nacre. La couture en croix d’un bouton est aussi un signe de qualité. Tous ces petits détails, c’est dans les chemises fabriquées en France qu’on peut les retrouver. Aujourd’hui, certaines marques françaises commencent à avoir un impact international.

La chemise made in France est un vrai symbole

La chemise made in France cultive savamment trois valeurs importantes de la mode dans notre pays, l’élégance, la modernité, l’authenticité. Depuis quelques années, plusieurs marques ont décidé de continuer à fabriquer des chemises sur le sol français. Plusieurs générations de couturières se succèdent pour confectionner des produits de qualité. La crise économique, le chômage, la délocalisation ont fait prendre conscience à certains consommateurs qu’il était temps de consommer local pour préserver les emplois.