Le futur du cyclisme professionnel passera-t-il par les vélos électriques ?

39

Le vélo est un mode de déplacement qui existe depuis de nombreuses années. Malheureusement, l’apparition des motos et des autos a altéré le succès premier de cette solution. Cependant, le cyclisme est une activité pratiquée par de nombreux professionnels et des compétitions existent pour satisfaire l’amour du vélo pour une bonne partie de la population. Ces dernières années dans l’hexagone, le vélo a connu une nouvelle popularité, principalement à cause de l’apparition de modèles électriques. De nombreuses personnes se demandent alors si le vélo électrique ne serait pas l’avenir du cyclisme professionnel.

Le vélo électrique : un grand succès dans l’hexagone

Lors de son apparition, le vélo électrique ou plus précisément le vélo à assistance électrique VAE comme l’appellent les professionnels a fait de nombreux sceptiques, mais peu à peu, il a pu bénéficier d’un taux de conversion élevé. En effet, on constate que de plus en plus de personnes, jeunes et vieilles, choisissent le vélo électrique de chez Brompton par exemple, comme moyen de déplacement dans leur vie. On a ainsi constaté une hausse significative des ventes de vélo électrique ces dernières années.

Le succès des vélos électriques ne concerne pas uniquement la France, mais aussi un grand nombre de pays européens et d’ailleurs où le vélo a toujours eu sa place dans le quotidien des habitants. C’est le cas par exemple aux Pays-Bas ou en Allemagne. De nombreuses personnes utilisent le vélo électrique pour aller au boulot, faire des courses, conduire les enfants à l’école, faire de l’exercice, etc. Dans certains pays, le succès du vélo est surtout dû à son côté écologique qui permet de ne pas polluer encore plus l’environnement. Mais dans d’autres pays, si le vélo rencontre autant de succès, c’est en grande partie grâce à ses nombreux avantages dont le côté écologique fait partie intégrante.

Les avantages du vélo électrique

Le vélo électrique est un vélo qui dispose d’un moteur que l’on peut recharger rapidement. Ce moteur permet de démarrer le vélo plus rapidement, ce qui permet d’éviter bien des désagréments lorsque les feux passent du rouge au vert. Le moteur du vélo électrique, c’est également ce qui lui permet d’être plus facile à manier et plus rapide qu’un vélo ordinaire. De nombreux essais ont permis de montrer qu’il est plus facile de se déplacer avec un vélo électrique qu’avec un simple vélo. Le moteur donne un bon coup de pouce aux pédales, ce qui fait que les pistes, même les plus raides sont beaucoup plus praticables. On peut utiliser le vélo électrique pour gravir des pentes ou aller dans le sens contraire à celui du vent, sans faire beaucoup d’effort. Ainsi, même les personnes âgées peuvent parcourir une longue distance sans trop se fatiguer.

Pour les travailleurs, l’avantage, c’est qu’on évite d’arriver trempé de sueur au bureau à cause de l’effort. Le vélo électrique permet aussi d’aller plus vite. Non seulement la batterie augmente la vitesse à laquelle les distances sont parcourues, mais elle permet aussi de se donner beaucoup plus, puisqu’on ne sent pas la fatigue. On peut aussi parcourir des distances plus longues sans trop se fatiguer, tout en faisant de l’exercice et en préservant la nature. Par ailleurs, le vélo électrique est plus économique qu’une voiture. Il n’est pas nécessaire d’avoir une immatriculation, pas besoin d’investir dans du carburant, pas de paiement de taxes, et pas besoin de place de parking, enfin, pas toujours. Mais qu’apporterait concrètement le vélo électrique au cyclisme professionnel ?

Le vélo électrique et le cyclisme professionnel : quelle relation ?

Le vélo électrique pourrait représenter l’avenir du cyclisme professionnel. En effet, de nombreuses personnes apprécient le vélo et en font très bien. Mais le cyclisme professionnel n’est pas fait pour satisfaire un amour mesuré du vélo, mais une véritable passion. Les compétitions de vélo se déroulent en effet durant plusieurs jours pour une longue distance, et l’entrainement n’est pas aisé non plus. Ainsi, les cyclistes sont souvent très fatigués et mouillés, mais ils doivent tout de même continuer la course et pratiquer sur des circuits pas toujours faciles.

Tous ces aspects doivent décourager les moins passionnés de faire une pratique professionnelle du cyclisme. Mais ces difficultés doivent être dérangeantes pour les cyclistes professionnels. Avec le vélo électrique, les compétitions dureront moins longtemps. De plus, il leur faudra peu d’effort pour conduire le vélo ; ils rouleront plus longtemps et plus facilement sans forcément être complètement trempés. Utiliser un vélo électrique dans le cyclisme professionnel peut permettre d’augmenter le succès de ce sport. Par ailleurs, avec le succès que rencontrent ces vélos actuellement, les professionnels du cyclisme ne tarderont pas à y voir une option très séduisante.

Le futur du cyclisme professionnel passera par les vélos électriques, mais il faudra encore beaucoup de temps. Cette possibilité n’est pas encore évoquée dans le secteur, et même lorsqu’elle le sera, il sera difficile de rallier les plus conservateurs à la cause.