Comment rénover une toiture en fibrociment amiantée

29

Rénover une toiture en fibrociment n’est pas une tâche facile du fait de la présence d’amiante dans cette toiture. Ce matériau isolant présente des effets néfastes sur la santé. La manipulation d’une toiture en fibrociment amiantée peut donc s’avérer être très dangereuse. Dans quelles conditions rénover une toiture en fibrociment amiantée ? Quelles sont les mesures à prendre ? Quel est le budget nécessaire à un tel projet ? Nous vous disons tout dans cet article. 

Caractéristiques d’une toiture en fibrociment amiantée

Une toiture en fibrociment, comme son l’indique, se compose de ciment et de fibres contenant de l’amiante. L’amiante est un silicate de magnésium ou de calcium qui était très utilisé dans les constructions du fait de sa résistance à l’eau, aux agressions chimiques, de son coût peu élevé, etc. Il a été interdit en 1997 car incriminé dans de nombreuses affections telles que le cancer du poumon, le cancer de l’ovaire, le cancer du larynx, la fibrose pulmonaire et le mésothéliome. Il est désormais obligatoire d’effectuer un diagnostic à l’amiante et d’envisager des travaux de rénovation ou un désamiantage sur toutes les toitures en fibrociment dont le permis de construire date d’avant le 1er Février 1997. Pour votre rénovation de toiture amiantée, vous pouvez contacter des charpentiers professionnels sur Internet. 

Travaux de rénovation d’une toiture en amiante-ciment

Les travaux de rénovation d’une toiture en fibrociment amiantée nécessitent beaucoup de précautions afin d’éviter les déperditions de fibres d’amiante dans l’air. Il est important de bien nettoyer la toiture au préalable sans utiliser un nettoyeur haute pression ou des produits abrasifs. Il est également déconseillé de brosser la toiture, de la percer ou de la poncer. Si la toiture est déjà abîmée, il faut recourir aux services d’une société de désamiantage. Dans ce cas, les charpentiers pourront retirer la toiture ou la recouvrir d’un revêtement en élastomère. Le désamiantage coûte entre 30 et 40 euros par mètre carré. Il existe une alternative permettant de réaliser des économies : c’est la sur-couverture de la toiture.