Comment réaliser la simulation de prêt à taux zéro ?

1769

Le prêt à taux zéro ou prêt aidé est un excellent moyen pour favoriser les projets immobiliers en France et ce particulièrement pour une première accession à la propriété. Nous verrons dans cet article comment réaliser une simulation à ce propos afin d’avoir une idée du montant que l’on peut emprunter. Mais avant tout, un peu plus de précisions sur ce qu’est ce type de prêt.

Le PTZ, qu’est-ce que c’est ?

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt spécialement conçu pour aider toute personne à accéder à sa première habitation, que ce soit une nouvelle maison ou une ancienne. Il est possible de bénéficier d’un financement jusqu'à 40% grâce à ce prêt. Le financement prend en compte les ressources du foyer bénéficiaire suivant un système de répartition par zone et du nombre de personnes devant habiter la maison. Toute personne ayant été propriétaire d’une maison, dans les deux années précédant le nouvel achat, ne peut bénéficier d’un prêt à taux zéro (sauf cas d’invalidité, de victimes de catastrophe naturelle ou technologique, et autres cas précis). Le remboursement du prêt à taux zéro est particulièrement aisé pour l’emprunteur, car il s’étend  sur une période comprise entre 20 et 25 ans. Une période de différé de 5 à 15 ans est incluse dans la durée totale du remboursement, pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse pas son prêt à taux zéro.

A lire également : La maison modulaire, est-ce réellement intéressant ?

Simuler le prêt à taux zéro

La simulation de prêt immobilier avec ptz se fait en ligne sur des sites internet disposant de simulateurs pour cela. Le simulateur présente des champs destinés à recevoir les informations nécessaires pour le calcul du prêt à taux zéro. Il faudra se munir de l’avis d’imposition afin d’indiquer son revenu fiscal, ainsi que la composition de sa famille. Il faut aussi indiquer, de façon détaillée, la nature du bien, son prix et le coût des travaux (dans le cas éventuel). Une fois toutes les informations renseignées et validées, le simulateur vous indiquera, en retour, le montant que vous pouvez emprunter à taux zéro ainsi que le montant à consacrer chaque mois pour le remboursement.

Les conditions d’éligibilité au PTZ

La simulation de prêt à taux zéro permet d’avoir une idée du montant que l’on peut emprunter, mais encore faut-il remplir les conditions nécessaires pour être éligible au PTZ. Effectivement, tous les contribuables ne peuvent pas bénéficier de ce type de prêt.

Lire également : Poêle à bois suspendu : comment ça fonctionne ?

Les conditions d’éligibilité sont multiples et prennent en compte plusieurs critères tels que le niveau des ressources du ménage, la localisation géographique du bien immobilier ainsi que sa nature (neuf ou ancien avec travaux).

Le PTZ est réservé aux personnes physiques qui souhaitent acquérir leur première résidence principale. Il s’adresse donc aux primo-accédants qui n’ont pas été propriétaires de leur logement durant les deux années précédant la demande de prêt.

Les plafonds de ressources sont aussi déterminants dans l’obtention du PTZ. Ils varient selon le nombre d’occupants et la zone géographique où se situe l’emplacement du bien immobilier. Plus une région est tendue sur le marché immobilier, plus les plafonds seront élevés.

Avant toute démarche en vue d’une simulation pour un prêt à taux zéro, il faut vérifier son éligibilité à celui-ci, car cela conditionnera sa faisabilité concrète.

Les avantages et les limites du PTZ

Le PTZ présente des avantages indéniables pour les emprunteurs qui remplissent les conditions d’éligibilité. Le principal avantage est bien sûr l’absence de frais d’intérêts à rembourser, ce qui permet de réduire significativement le coût total du prêt immobilier.

Le PTZ peut être complété par un prêt conventionné ou un prêt immobilier classique, ce qui permet d’augmenter la capacité d’emprunt et ainsi d’accéder à une propriété plus confortable.

Il faut souligner que le PTZ peut aussi être utilisé pour financer certains travaux dans l’ancien avec des performances énergétiques élevées.

Le PTZ présente aussi certaines limitations qu’il faut prendre en compte avant toute décision. La principale limite concerne les plafonds d’emprunts relativement bas, qui ne peuvent pas toujours couvrir l’intégralité du montant nécessaire à l’achat du logement souhaité. Il faut noter que si les revenus augmentent considérablement après l’accord du prêt à taux zéro, cela pourrait entraîner la perte partielle ou totale du dispositif.

Il est aussi recommandé de comparer différents types de crédits immobiliers afin de choisir celui qui correspond le mieux aux besoins et aux contraintes financières personnelles.

Réaliser une simulation pour un PTZ peut se faire facilement grâce aux nombreux simulateurs disponibles sur internet, mais il faudra toujours vérifier les conditions d’éligibilité et peser le pour et le contre avant de se lancer dans une demande de prêt.