Cigarette électronique : ce qu’il faut savoir

273

La cigarette électronique est un dispositif qui est conçu pour servir de substitut au tabac. De fait, elle émet une vapeur qui remplace la fumée. Celle-ci est cependant produite par évaporation du e-liquide porté à une certaine température. De plus en plus adoptée, la cigarette électronique voit son nombre de consommateurs augmenter. Que faut-il savoir à son sujet ?

Elle est constituée de plusieurs parties

Compte tenu de sa fonction première, la cigarette électronique est de petite taille. Sous forme de tube effilé, elle est facile à porter et à ranger. Toutefois, comme vous pouvez le voir sur Ecigplanete il en existe une multitude de modèles différents. Sa forme et sa taille prêtant souvent à confusion font oublier que ce dispositif est le résultat de recherches poussées.

A découvrir également : Les hommes recherchent une chemise made in France

De fait, il est question d’une petite merveille de technologie qui associe brillamment plusieurs composantes. D’une part, vous avez la batterie qui est la partie responsable de l’accumulation de l’énergie électrique requise. Elle conditionne également l’autonomie de l’appareil.

D’autre part, il y a le clearomiseur qui est, lui aussi, un ensemble de plusieurs pièces. Il comprend notamment le réservoir, la résistance et l’embout buccal. Le réservoir contient le e-liquide qui est transformé en vapeur. La résistance, elle, fait le pont entre le circuit électrique et le réservoir et transforme l’électricité en chaleur. Quant à l’embout buccal, il représente la composante par laquelle la vapeur est aspirée par le consommateur.

A voir aussi : « Peaky Blinders » Saison 6 : Les fans soupçonnent Gina Gray de faire semblant d'être enceinte pour renverser Thomas Shelby

Elle est utilisée de différentes manières

Lorsque vous êtes débutant en matière de vapotage, certains aspects vous échappent facilement. C’est le cas des différentes techniques d’inhalation de la vapeur. Elles sont au nombre de deux. Vous avez l’inhalation dite directe et celle dite indirecte. La principale différence entre les deux réside dans la manière dont vous aspirez la vapeur.

Avec l’inhalation directe, il faut maintenir une inspiration continue jusqu’aux poumons, et ce, le plus longtemps possible. Le but est d’accumuler le plus de vapeur possible. C’est la raison pour laquelle elle est souvent utilisée par les experts du « cloud-chasing ». Il s’agit de professionnels qui produisent de larges nuages avec la vapeur de leur e-cigarette pour créer des formes et de toutes sortes.

L’inhalation indirecte par contre est plus accessible. Elle est celle qui est la plus pratiquée en raison de sa simplicité. Il suffit de stocker la vapeur aspirée dans la bouche puis de l’aspirer pour qu’elle passe par les poumons.

Elle est utilisée à des fins thérapeutiques

La cigarette électronique a été principalement pensée dans un but purement thérapeutique. Elle sert d’outil de transition pour les personnes cherchant à se débarrasser de leur addiction au tabac. Elle favorise un sevrage tabagique sans pour autant vous faire ressentir le manque ; d’où sa grande utilité. La transition se fait donc plus facilement.

De plus, avec le vapotage, vous ne mettez pas la santé de vos proches en danger. Il y a de nombreuses études qui confirment le fait que le vapotage passif n’est pas nocif. En terme simple, une personne qui inhale de la vapeur d’e-cigarette du fait de sa proximité avec un vapoteur n’est pas exposée à des risques.