Plaquiste : quel est son rôle ?

33

Lorsque vous entamez un gros chantier, vous devez collaborer avec plusieurs professionnels du bâtiment. Eh oui, maçon, électricien, plombier, plaquiste, seront vos interlocuteurs pendant les travaux. Ainsi, pour être efficaces et ne pas tergiverser, vous devez vous informer sur le rôle de chacun. Parmi les métiers dont le rôle est encore flou aujourd’hui et qui, pourtant, revêt une importance capitale, il y a le métier de plaquiste. Cet article vous propose de découvrir le rôle du plaquiste !

Le plaquiste crée des cloisons dans le bâtiment

Le plaquiste intervient en deuxième ligne dans la construction de votre bâtiment. En effet, il se charge de la définition des espaces grâce à la pose de cloisons sèches. Ces cloisons peuvent être en plaques de plâtre ou en bois. Quel que soit le matériau de votre choix, ce spécialiste le posera sur les murs, les plafonds ou les sols selon vos directives. Pour confier vos travaux à un artisan qui sera méticuleux, vous devez vous rapprocher d’artisans qualifiés comme sur ce site de plaquistes.

Lire également : Loi Pinel Toulouse : quels quartiers choisir ?

Un artisan plaquiste expérimenté prendra à cœur de réaliser des finitions impeccables avant de laisser la main au peintre. Étant donné que le plaquiste tient un rôle primordial dans la finition de votre intérieur, vous devez le choisir avec soin. Une erreur de casting suivie d’un travail bâclé aura des conséquences sur la peinture de vos murs. En effet, vous verrez apparaître chaque bavure sous la peinture et ces imperfections, le peintre ne pourra pas les rattraper.

Le plaquiste modifie la disposition des pièces

Le plaquiste n’intervient pas uniquement sur les nouveaux bâtiments, c’est aussi le professionnel à qui vous faites appel dans le cadre de vos travaux de rénovation. En effet, que ce soit pour cloisonner ou décloisonner, aménager les combles, il est toujours plus avisé d’être accompagné par un expert plaquiste. Il intervient dans le cadre d’une réorganisation des pièces mais son champ d’action n’est pas aussi limité.

Lire également : Propriétaires : comment attirer plus de locataires pour mon bien ?

Eh oui, contrairement à un grand chantier comme la construction de bureaux ou d’une résidence avec plusieurs logements, sur un petit chantier comme une rénovation, il se chargera à la fois de la pose des plaques, des enduits, de lisser les joints, etc. En tant que premier responsable de la finition des murs, il s’occupera de lisser toutes les inégalités des surfaces : les bosses, les trous, …

Il sera amené à créer des habillages pour dissimuler les équipements électriques, de ventilation, de gaz, etc. Il peut aussi réaliser des tâches pour des besoins plus esthétiques comme des corniches, des moulures, de niche, etc.

Le plaquiste réalise les travaux d’isolation

Bien entendu, lorsqu’il est chargé de la pose des cloisons pour délimiter les pièces, le plaquiste devra aussi compter parmi ses tâches les travaux d’isolation thermique et phonique du bâtiment dans le cadre d’une rénovation énergétique. Eh oui, avant de doubler les murs avec les plaques de placoplâtre, le plaquiste pourra vous proposer d’installer les isolants. Pour ce faire, il peut s’appuyer sur l’état du bâtiment et éventuellement le bilan thermique.

Dans le cadre de ce genre de travaux, le plaquiste pourra vous suggérer de poser des plaques ignifugées coupe-feu ainsi que de placo hydrofuge. C’est sur ces conseils en tant qu’expert en isolation que vous pouvez vous reposer. Le plaquiste peut aussi vous conseiller sur le choix des matériaux ainsi que le type d’isolation qui convient à votre bâtiment et à votre budget.

Le bon plaquiste, c’est qui ?

Même si sur un petit chantier comme la rénovation d’une maison individuelle, le bon plaquiste doit faire preuve de polyvalence, il doit surtout savoir déchiffrer les consignes du maître d’œuvre facilement selon les plans.

En effet, c’est l’étude de ces schémas qui déterminera l’ordre de montage de chaque élément que le plaquiste devra poser. Sur un chantier plus grand, le plaquiste travaille de concert avec d’autres corps de métier du bâtiment. Il devra faire preuve de dextérité pour ne risquer aucun retard dans les délais.

Le bon plaquiste devra aussi disposer d’un esprit créatif pour livrer un travail avec des finitions qui répondent aux exigences du métier. Grâce à des formations continues exigées pour tous les artisans, le plaquiste pourra perfectionner ses méthodes de travail et se mettre à jour sur les nouvelles techniques utilisées dans le milieu.