L’approvisionneur : est-ce le meilleur intermédiaire ?

84
Les entreprises emploient, depuis bien longtemps, l’approvisionneur pour faciliter la performance des entreprises. De la négociation des matériaux à la gestion optimale des stocks, son champ d’action reste large. Avant de vous éclairer sur le plan de la rémunération des approvisionneurs, cet article vous donne une idée plus nette sur leurs fonctions.

Le rôle des approvisionneurs

Encore connu sous le nom de gestionnaire de stocks ou responsable des achats, le métier de l’approvisionneur relève du domaine de la logistique. Il assure principalement la cohésion entre les acheteurs et fournisseurs en se pliant à une règle inéluctable. Celle d’assurer l’optimisation tant sur le coût et la quantité que sur la qualité des matériaux. En gros, il est le lien entre demandeurs, acheteurs et le service comptable des sociétés. Il est rattaché au service logistique pour une optimisation des biens matériels. À l’instar de ses rôles, l’approvisionneur a aussi pour mission de :

A lire aussi : Comment devenir un bon agent immobilier ?

  • Négocier les contrats sur les sites d’approvisionnement ;
  • Elaborer un plan de survie et de la gestion des stocks au sein des entreprises ;
  • Établir les plans d’approvisionnement en tenant compte des stocks disponibles ou non ;
  • Commander les matériaux et assurer leur suivi jusqu’à l’entrepôt de stockage ;
  • Faire une étude de marché.

En outre, il déniche les opportunités d’affaires.

Excellent négociateur

En dehors de ses diplômes académiques, le bon approvisionneur a des atouts relationnels pouvant faciliter l’exercice de ses fonctions. Au nombre de ses valeurs, on peut citer :

A voir aussi : Où se trouve le code PIN Pampers ?

  • La facilité à s’adapter à la pression et au stress liés à son poste ;
  • L’esprit organisationnel et de planification ;
  • La maîtrise de l’outil supply chain et l’exploitation de la prévision ;
  • La maîtrise des conditions de réglementations douanières ainsi que les procédures de protection lors des litiges.

En bref, c’est un pluridisciplinaire qui contribue au bon déroulement des activités d’une entreprise. Il atteint ses objectifs grâce à des outils de performance bien définis.

Supply chain: l’outil de l’approvisionneur

C’est un outil capital pour l’approvisionneur. En effet, il lui permet de laisser une traçabilité de ses actions (historiques, les plannings et bien d’autres). De plus, l’outil lui confère une certaine possibilité de vérification des archives pour d’éventuelles analyses et de définir les perspectives d’avenir. Pour finir, supply chain en tant que support et collaborateur, répond aux préoccupations de son maître sur le dysfonctionnement qui pourrait survenir. Toutefois, les opérations sont enregistrées dans son système pour remédier plus facilement à des situations similaires à l’avenir.

Combien coûte-t-il aux entreprises ?

La rémunération dépend des tâches auxquelles il est assigné ainsi que de la taille de l’entreprise. Généralement, c’est un attribut pour les détenteurs d’un BTS en gestion logistique et transport ou encore les détenteurs d’un DUT (BAC +2) similaire comme un Bac pro logistique. Au regard de tous ces attributs, il bénéficie d’une rémunération satisfaisante. Le salaire moyen d’un approvisionneur est compris entre 20000 € et 25000 € l’an, soit un peu plus de 13 € de l’heure. Il peut, tout de même, excéder les 40000 € compte tenu de sa classe et de son expérience. Autrement, il gagne entre 1500 € et un peu plus de 3000 € le mois. En définitive, être approvisionneur requiert un certain nombre d’expériences. Entre son rôle de planificateur et de négociateur auprès des entreprises, il est rémunéré à la hauteur de ces efforts.